Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Une amende de 435 000 euros pour Uber

Uber a reçu une amende de 435 000 euros.

L'application de service de transport a été sanctionnée cette semaine suite au piratage de 2016 qui a vu les données de 2,7 millions de ses clients au Royaume-Uni entre les mains des hackers, avec leur nom, numéro de téléphone et adresse.

Selon la BBC, l'Information Commissioner's Office (ICO) a annoncé que les données ont été volées à cause d'une "faille évitable de sécurité des données".

"C'était non seulement un sérieux manquement à la sécurité des données de la part de Uber mais également un mépris complet pour les clients et chauffeurs dont les informations personnelles ont été volées," a déclaré Steve Eckersley, directeur des enquêtes à l'ICO.

Au moment de l'attaque, Uber n'a rien fait pour alerter ou soutenir les personnes touchées et a ensuite payé près de 80 000 euros aux hackers pour qu'ils détruisent les données volées. Pour Mr Eckersley, cela n'était pas une réponse appropriée à la cyber-attaque.

En réponse, Uber a maintenant changé sa façon de gérer ses données et a engagé un chef de la protection de la vie privée et un chef de la protection des données pour superviser ses opérations.

Uber a également récemment reçu une amende de 600 000 euros par des régulateurs de données au Pays-Bas pour cette même faille qui a touché 174 000 clients hollandais.

Contenu sponsorisé