Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Google change sa politique sur Android

Google a confirmé que les fabricants de smartphones n'auront plus accès gratuitement aux applications sur Android.

Le géant de la technologie a reçu une amende de 4,3 milliards d'euros par la Commission européenne qui l'a accusé d'abuser de sa position dominante.

Les téléphones et tablettes Android avaient tous, jusqu'à maintenant, le moteur de recherche Google pré-installé ainsi que le navigateur Chrome mais cela a été considéré comme illégal par la Commission européenne. Donc, à partir du 29 octobre, tous les appareils Android lancés en Europe seront en adéquation avec le règlement européen.

"La pré-installation de Google Search et Chrome nous a aidés à financer le développement et la distribution gratuite de Android. Nous allons introduire un nouveau contrat de licence payant pour les smartphones et tablettes expédiés dans l'Espace économique européen," a déclaré Hiroshi Lockheimer, vice-président sénior des plateformes et des écosystèmes Google. "Android restera gratuit et open source."

En début de mois, Google avait fait appel de l'amende de 4,3 milliards d'euros pour avoir utilisé son système d'exploitation Android pour "consolider sa domination" sur le marché des moteurs de recherche.

La firme a reçu cette lourde amende en juillet dernier par la Commission européenne qui a soutenu que Google n'avait pas "donné la chance à ses concurrents d'innover et de rivaliser".

Contenu sponsorisé