Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Elon Musk craint plus l'IA que les armes nucléaires

Elon Musk craint plus l'IA que les armes nucléaires

Elon Musk pense que l'intelligence artificielle (IA) est un plus grand danger pour l'humanité que les armes nucléaires.

Le PDG de SpaceX est apparu au festival South by Southwest (SXSW) au Texas ce week-end lors d'un débat avec Jonathan Nolan, le co-créateur de la série de science-fiction 'Westworld'.

"L'IA me fait très peur," a déclaré Musk. "L'IA est capable d'infiniment plus que les gens peuvent imaginer et le rythme d'amélioration est exponentiel."

"Je pense que l'IA est bien plus dangereuse que les ogives nucléaires. Et de loin. Personne ne suggérerait que nous devrions permettre aux gens de construire des ogives nucléaires s'ils le voulaient. Ce serait fou."

L'homme d'affaires milliardaire a avoué qu'il n'était pas optimiste pour le futur de la Terre et pense que la race humaine a besoin de s'installer sur l'autres planètes si elle veut survivre.

"Il y aura probablement une autre période sombre," a t-il ajouté. "Si une nouvelle guerre mondiale devait avoir lieu, nous devons nous assurer qu'il reste assez de civilisation humaine pour ramener la civilisation."

"Il est temps d'aller de l'avant et de devenir une civilisation des étoiles, d'être dans l'espace pour développer l'échelle de la conscience humaine. Je trouve cela terriblement excitant, ça me rend heureux d'être en vie. J'espère que vous ressentez la même chose."

"Nous construisons le premier vaisseau interplanétaire en ce moment. Et je pense que nous pourrons faire de courts voyages vers Mars dans la première moitié de l'année prochaine."

L'entrepreneur espère coloniser la planète et installer une industrie là-bas.

"Une fois que cela arrivera, il y aura une explosion de débouchés entreprenariaux. Mars aura besoin de tout, des fonderies de fer aux restaurants de pizza, en passant pas les boîtes de nuit. Je pense que Mars devrait vraiment avoir un super bar. Le Mars Bar."

Contenu sponsorisé