Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Des chaussures laser aident les patients atteints de Parkinson

Des chercheurs ont développé une paire de chaussures équipée de laser pour aider les personnes souffrant de la maladie de Parkinson.

Ces chaussures intelligentes aident les gens atteints de cette maladie à empêcher "l'immobilité" et donc à marcher normalement. Avec Parkinson, les pieds de la personne restent fermement au sol mais le haut du corps continue à avancer, ce qui fait perdre l'équilibre. Le laser fonctionne en projetant une ligne sur le sol devant les pieds de la personne qui est ensuite perçue comme un obstacle à enjamber, empêchant ainsi "l'immobilité".

Une étude de l'Université de Twente a découvert que cela pouvait aider les personnes atteintes de la maladie de Parkinson en les empêchant de tomber mais il y a encore du chemin à faire.

"Idéalement, le laser devrait seulement s'activer une fois l'obstruction détectée, mais nous n'en sommes pas encore là," a déclaré la chercheuse Murielle Ferraye.

Leurs découvertes ont été publiées dans le journal Neurology, où ils ont donné plus de détails sur les expériences qu'ils ont menées.

"Nous cherchions à évaluer, dans une étude transversale, la faisabilité et l'efficacité immédiate des chaussures laser, un nouvel appareil ambulatoire de repérage visuel avec une applicabilité pratique à utiliser au quotidien," ont-ils expliqué.

"Nous avons testé 21 patients atteints de Parkinson et de freezing of gait (FOG), sans et sous traitement. Dans un laboratoire d'analyse de la démarche, nous avons mesuré le nombre d'épisodes de FOG et le nombre de fois qu'une immobilisation se produit lors d'un protocole de marche standardisé qui inclut des circonstances provoquant un FOG. Les participants ont réalisé 10 tests avec et 10 tests sans repérage. Le FOG a été analysé en utilisant une analyse vidéo hors ligne par un évaluateur indépendant. Les mesures de démarche ont été enregistrées entre des épisodes de FOG avec l'utilisation d'une accélérométrie."

"Un repérage avec les chaussures laser a été associé à une réduction importante du nombre d'épisodes de FOG, sans (45,9%) et avec (37,7%) traitement. De plus, les chaussures laser ont réduit considérablement le nombre d'immobilisation de 56,5% (95% d'intervalle de confiance [CI] 32.5-85.8; p = 0.004) sans traitement. La réduction avec traitement a été légèrement plus faible (51.4%, 95% CI −41.8 to 91.5; p = 0.075). Ces effets ont été accompagnés par une expérience subjective positive des patients sur l'efficacité des chaussures laser. Il n'y a pas eu de changement significatif dans les mesures de démarche."

Contenu sponsorisé