Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Des robots capables de panser leurs plaies

Une équipe de chercheurs de l'Université Vrije de Bruxelles a réussi à mettre au point une « peau » pour robot qui se régénère lorsqu'elle est abimée. Le professeur Bram Vanderborght de BruBotics VUB a déclaré à propos de cette innovation : « Les résultats de ces recherches offrent des perspectives prometteuses. Les robots ne pourront bientôt pas seulement être plus léger et plus sûr, ils seront aussi bientôt capable de travailler plus longtemps et indépendamment sans avoir à être constamment réparés. »

La « peau » de ces robots est faite de polymères gélatineux qui, après avoir été testés ne montrent aucun point faible. Le créateur de cet épiderme pour robot a expliqué d'où lui est venue cette idée : « Les robots à la peau molle sont inspirés de la souplesse que l'on retrouve dans certains organismes et sont fait en grande partie à partir de matériaux mous et flexibles. Ce qui les rend parfait pour des interactions entre robots et humains par exemple. »

Il ajoute ensuite que la capacité d'auto-régénération des parties molles est très utile puisque elles ont tendance à s'abimer très facilement : « Leur souplesse intrinsèque absorbe les chocs et protège les parties mécaniques du robot. En revanche, les matériaux mous utilisés pour les parties extérieures sont susceptibles d'être déchirés par des objets tranchants ou pointus présents dans les environnements dans lesquels les robots travaillent. »

Contenu sponsorisé