Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

Amazon accusé d’espionnage par des membres du parlement européen

Plusieurs membres du parlement européen ont écrit une lettre à Jeff Bezos lui demandant si sa compagnie espionnait bel et bien les syndicats et les politiques.

Cette lettre provient du fait que la compagnie américaine a récemment posté deux offres d’emplois dans lesquelles il était demandé de faire des rapports concernant l’activité de certains syndicats.

Depuis, ces offres ont été retirées du site et Amazon a affirmé qu’ils n’espionnaient personne. De leur côté, les syndicats ont demandé au parlement européen d’ouvrir une enquête.

Dans la lettre, on peut lire : « Nous sommes inquiets concernant la potentielle surveillance des syndicats nationaux et européens dont le but est de menacer les actions de ces organisations ».

Il y a quelques jours, un mémoire, qui a été vu par le site Recode, a fuité et le contenu de celui-ci révèle qu’Amazon prévoit d’investir des centaines de millions de dollars dans des logiciels permettant d’analyser les « menaces », dont font partie les syndicats.

Amazon n’a pas réagi concernant la fuite du mémoire.

Contenu sponsorisé