Veuillez activer JavaScript pour profiter pleinement des fonctionnalités de GMX.

José Mourinho assure qu'il n'est pas jaloux de Manchester City ou Liverpool

Pour José Mourinho, qui a commencé avec les Spurs en novembre 2019, Tottenham n'a rien à voir avec les deux équipes qui figurent au top du classement de Premier League.

L'entraîneur confie en effet ne pas être "jaloux" des Reds ou des Citizens, un point sur lequel il insiste fortement, et selon lui Tottenham opère à un autre niveau.

Il a partagé: "Allons, c'est comme ça. Nous ne pouvons pas avoir une équipe comme certaines autres. Ce n'est pas nous. Je regardais Manchester City (vs. Aston Villa) et j'ai regardé sur le banc - Sterling, Bernardo Silva, Gundogan, Otamendi. Vous voyez? Liverpool, tu vois l'équipe, tu vois le banc. Et ils ont des blessés] Matip, Lovren, Keita, Fabinho. Je ne suis pas jaloux, j'ai un boulot incroyable, mais ce sont des métiers différents. C'est un club différent."

Et le Portugais avoue qu'être chez les Spurs a été un peu plus compliqué que son précédent job dans les rangs de Porto.

Il a expliqué: "C'est la deuxième fois que je prends une équipe en cours de saison, seulement la deuxième fois. La première fois n'a pas non plus été facile car c'était la fin d'une équipe, la fin d'une époque. C'était une époque sans titres. Porto ne gagnait pas, mais c'était la fin de... Je ne veux pas dire d'une génération, mais c'était la fin d'une équipe à la fin d'une saison. Douze joueurs out, douze joueurs in, tout recommencer depuis le début. Oublions les bonnes choses du passé, oublions les mauvaises choses du passé et construisons à partir du nouveau. C'est ça mon expérience à Porto en arrivant en milieu de saison."

Contenu sponsorisé